18ème étape : de Eauze à Nogaro

 Samedi 4 Juin 2011

Kilométrage : 20 kms          Hébergement : Gîte communal de Nogaro

 
18-01 1ere batterie de canard que nous rencontrons
18-02 Ancienne arene de Manciet, ravitaillement sur la place juste a cote
18-03 La chapelle de l'ordre de Malte au travers une vitre exterieur  de protection
18-05 Precisions au cas ou
18-06 Borne des Templiers pres de la chapelle, regroupement de pelerins pour la photo
18-08 Nogaro se profile a l'horizon
18-09 Gite communal de Nogaro
18-10 Dortoir de 18 lits en cercle
18-11 Eglise romane St Nicolas du 11eme
18-12 Tabernacle
18-13 Chapiteau dans l'eglise
18-14 Sculpture retrouvee dans les fouilles representant un femme aux jambes croisees
18-15 Chapiteau
18-16 Colonnade servant de decor au chemin de croix
18-17 Nef, au fond l'autel tres sobre sur fond de vitrail
18-18 Ancienne entree de la salle capitulaire
18-19 Portail de l'eglise, le seul reste des portails romans de l'eglise
18-20 Tympan, Christ en majeste dans une mandorle, il est entoure d'un tetramorphe (symboles des Evangelistes)
18-21 L'abside de l'eglise
18-23 Face aux taureaux, l'entree des spectateurs, l'arene est subventionnee par Paul Ricard
18-27 Petit chien faisant le chemin
18-28 Montage des vitraux de l'eglise St Nicolas
NextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnail

Levés à 6 H 45, petit déjeuner pris en commun dans la cuisine de gîte à 7 Heures.

En route à 7 H 40, temps un peu gris mais agréable pour marcher.

Sortie d’Eauze sur un bout de route et ensuite un chemin régulier entre les vignes le plus souvent.

Arrivés à Manciet, nous trouvons sur la place un boucher ambulant qui nous prépare nos sandwichs pour le midi avec un peu de céleri rémoulade.

Sur la place nous trouvons nos premières arènes. Encore une église à la sortie de Manciet, nous pouvons sans entrer voir l’intérieur par une grande vitre.

Nous reprenons le chemin et passons devant notre premier élevage de canards. En chemin, nous visitons l’église de l’hôpital et sa borne des templiers.

Assez rapidement nous arrivons à Nogaro au gîte communal. Mais il faut attendre l’ouverture. Un couple (Andrée et Guy) nous ouvre les portes et attribue les chambres. Non il n’y a pas d’erreur ce sont bien nos homonymes. Nous pouvons obtenir la chambre à 2 lits réservée par téléphone. C’est la seule disponible car une noce a réservé toutes les autres. Nous y retrouvons Bruno, le jeune couple, et un autre couple de breton. Ils sont installés dans le dortoir circulaire de 16 lits. Les pieds des lits convergent vers le centre de la  salle. Curieux comme installation.

Le gîte est très agréable avec salle à manger, une cuisine avec le nécessaire pour cuisiner. Après installation, visite de la ville de Nogaro, son église romane du 11ème siècle avec ses somptueux vitraux ainsi qu’une sculpture du 11ème représentant une femme aux jambes croisées. A l’arrière de l’église nous trouvons les vestiges d’un ancien cloître. Un  passage à l’office de tourisme où une gentille hôtesse nous fournit les explications sur ce que nous avons vu.

En prenant un pôt à une terrasse, nous voyons une pauvre dame qui traîne un caddy avec un son petit chien posé dessus. Les gens se retournent tant elle a l’air d’avoir de la difficulté à marcher.

Passage au supermarché où nous nous entendons avec les autres pour un approvisionnement commun pour le repas du soir. En rentrant, nous passons devant les arènes, plus grande que celles de Manciet.

Les hospitaliers de ce gîte, donc Andrée et Guy, sont super sympas. Moyennant 5 euros par personne, ils préparent des plateaux pour le petit déjeuner du lendemain. Super et rare pour un gîte communal.

Au soir, nous retrouvons au gîte un couple de canadien rencontré à l’ancien carmel de Moissac  et croisé à Condom, et aussi la dame avec son petit chien sur le caddy. C’est une pélerine, elle transporte son barda et son chien dans son caddy. Elle a un air bien triste et pense continuer le chemin jusque Compostelle. Mais elle ne veut absolument aucune aide.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.