6ème étape : de Cabrerets à St Cirq Lapopie (La Tour de Faure)

Lundi 23 Mai 2011

Kilométrage : 14,5 kms          hébergement : L’auberge des Versanes à la Tour de Faure

06-01 Depart de Cabrerets,  pente tres raide qui monte vers la grotte de Pech Merle
06-03 Cabrerets photo prise juste avant d'arriver a la grote de Pech Merle
06-04 Arrivee sur Bousies, en utilisant la voie ferree au prix d'escalade et de descente hasardeuse du remblai
06-05 Apres Bousies, au loin le chemin de halage taille dans la falaise
06-06 Chemin tres agreable (enfin plat) qui longe le Lot
06-07 Nous sommes sur la portion du chemin de halage taillee dans la falaise
06-09 Le chemin de halage encore
06-10 Beaucoup de biefs de derivation sur le Lot avec ecluses pour la navigation de plaisance
06-11 Point de vue dans chemin tres raide qui monte sur St Cirq
06-12 Vue toute aussi belle vers l'amont
06-13 Apres le repas, visite de St Cirq
06-14 Point de vue au-dessus de la place du Sombral
06-15 L'eglise fortifiee sur fond de vallee
06-16 Les rues de St Cirq
06-17 Autre vue des rues de St Cirq
06-18 St  J. Gabriel Perboyre que nous retrouverons souvent les jours suivants
06-19 Tres belles maisons de pierre
06-20 Eglise gothique St Cyr
06-20 Il existe aussi des maisons avec colombages
06-21 Un autre exemple de Colombages
06-22 Depart pour rejoindre l'hebergement a la Tour de Faure
06-24 Environnement tres agreable, nous passons l'apres midi tres chaud allonge sur des transats a l'ombre
06-25 Notre chambre vue du jardin
NextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnail

Lever vers 6h30, du temps pas de petit déjeuner avant 7h30. A l’heure dite, direction l’auberge (j’ai oublié de dire qu’elle porte l’enseigne « O’Louise »). Bon petit déjeuner pendant que Louise nous raconte les petits potins du village.

Réintégration de la chambre, rangement et mise en route vers 8h30.

Le chemin grimpe sur le Causse. arrêts pour le paysage, nous surplombons le Célé et le village de Cabrerets. Sur le plateau, le chemin nous mène directement au site des grottes préhistoriques de Pech-Merle.

Mais il est tôt, les employés arrivent seulement. Traversée du site. De multiples panneaux explicatifs sur les origines de ces grottes et sur la préhistoire vont nous accompagner un bon moment sur le  chemin.

Nous continuons longtemps sur le plateau avant de descendre sur Conducé puis sur Bouzies mais  par une départementale étroite pas très engageante. Sur tous les blogs, il est conseillé de prendre la voie ferrée désafectée.. Nous suivons le conseil d’autant que ça nous fait aussi éviter Bouzies.

Pas si simple, il faut grimper le ballast et encore plus difficile le descendre de l’autre côté du Lot.  Finalement on se retrouve en bas sans casse. C’est plus impressionnant vu du haut que vu du bas.

Puis chemin de halage sur le tracé du GR36 avec le passage fameux du chemin taillé dans la falaise. Très beau passage.

Remontée sur  la route goudronnée qui longe la falaise. Un panneau indique la direction de St Cirq Lapopie par un chemin très raide taillé dans la roche, d’une longueur de 200 m pour un dénivelé de 150 m. Bon pourcentage. Nombreuses pauses photos, un superbe ciel bleu et un Lot comme un miroir où se reflètent les falaises.

Arrivés en haut, nous débouchons sur une petite place : la place du Sombral. A gauche l’office de tourisme accolé à un éperon rocheux à gauche. A droite la rue descend vers le bas du village et à droite des rues très étroites en montée.

Magnifique alignement de vieilles maisons avec colombages et façades en encorbellement. Pas de fausses notes, l’ensemble est très harmonieux, vraiment de toute beauté.

Il y a des touristes mais pas d’énorme affluence. Que doit être le village en plein été.

A côté de l’office de tourisme, nous pouvons ranger nos sacs dans des casiers prévus à cet effet.

Visite rapide. Nous repérons un bistrot de pays  avec des 1ers prix intéressants. Grosse surprise pour le 1er prix on nous sert une très copieuse assiette avec différents légumes, charcuteries et pommes de terre rissolées. Soyons fous jusqu’au bout, une petite bouteille de vin pour nous récompenser de nos efforts.

Après le repas,  petit café sur la place où nous retrouvons le couple d’allemands rencontrés à Marcilhac. Le Monsieur ne parle pas un mot de français mais la Dame arrive à s’expliquer.

Après une montée sur le rocher et un coup d’œil à l’église, poursuite de la visite, un coup d’oeil à la Maison de la Fourdonne, etc…Il y a beaucoup de choses à voir.

Mais l’après-midi est bien entamée, départ pour rejoindre notre hébergement à la Tour de Faure quelques kilomètres après St Cirq, sur l’autre rive du Lot. Kilomètres un peu pénibles car le bitume renvoie la chaleur et la visite de St Cirq nous reste un peu dans les jambes. Nous arrivons enfin à l’auberge des Versanes.

Agréable surprise : auberge coquette très au calme. Chambres situées dans un bâtiment annexe entouré d’un joli jardin avec fleurs et arbustes. 3 au rez-de-chaussée et 1 dortoir au-dessus. Spacieuses, salle de bains très correcte avec WC.

Jardin très grand à notre disposition. Avec la chaleur de cette journée, un peu de lézard à l’ombre des arbres. Rafraîchissement goût menthe, fait maison.

La douceur nous permet de prendre le repas du soir à l’extérieur sous la pergola. Très agréable. Repas copieux à base des produits de pays (soupe de champignons, …).
Après le dîner, nous avons  l’occasion de discuter avec les propriétaires. L’épouse se consacre entièrement à la cuisine à base de produits locaux dont une grande part en provenance de son propre jardin.

Vient l’heure du coucher. Les lits sont très confortables.


Commentaire

6ème étape : de Cabrerets à St Cirq Lapopie (La Tour de Faure) — Un commentaire

  1. Merci pour l’info concernant la traversée du Lot par le pont de la voie ferrée ! Non seulement c’est plus court que de faire le grand tour par Bouzies, mais en plus on y a une vue superbe sur la vallée du Lot, la falaise et le fameux chemin de halage creusé dans cette falaise. Il faisait beau quand nous sommes passées en sept 2013, mais la grimpette sur le talus ne doit pas être facile par temps humide ou pluvieux (suggestion : pousser jusqu’à l’ancienne gare pour être à niveau avec la voie), ni la descente que nous avons faite sur les fesses (suggestion : au vu de la la carte, on doit pouvoir continuer par la voie ferrée sur 500m, rejoindre un ancien passage à niveau, puis prendre à droite 2 fois pour se retrouver sous le pont).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.