8 ème étape : d’Espalion à Massip (Golinhac)

Mercredi 26 Mai 2010

Kilométrage : 27 kms          Hébergement : Gîte l’Orée du chemin à Massip (Golinhac)

292 - Le Lot que nous avons suivi depuis St Chely d Apcher
296 - La capsule de la comex devant le musee du scaphandre
301 - Chapelle haute dediee a St Michel
303 - Entree du village de St Pierre de Bessuejouls
304 - Sculpture tout en metal representant un pelerin
305 - la meme de pres et de profil
306 St Pierre de Bessuejouls vue du chemin de montee tres raide apres le village
309 - Autre vue du paysage sur les dessus de St Pierre de Bessuejouls
314 - Eglise de Griffoul fermee mais appro en eau sur le mur du cimetiere
315 - Approche de Verrieres, four a pain
320 - Le pont au-dessus du Lot qui entre dans Estaing
322 - le pont gothique sur le Lot et sa tres belle croix en fer forge d Henri Lesueur (1908 - 1978) reproduite en bijouterie
323 - Rue dans Estaing
325 - Nouvelle rencontre avec le joueur de viole ardent defenseur de l Occitanie rencontre a Espalion
327 - Escalier accedant a l eglise  St Fleuret d Estaing
328 - Le vitrail de l eglise St Fleuret d Estaing
334 - La route commence a etre longue pour Andree
NextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnailNextGen ScrollGallery thumbnail

Nous quittons l’Hôtel Moderne à 8 H 20 nous étions prêts bien avant mais le service du petit déjeuner s’est fait attendre.

 Direction Estaing, après quelques hésitations près du pont vieux, nous nous dirigeons vers l’église. Nous rencontrons Nicole, la bretonne qui cherche également à visiter l’église qui est encore fermée, néanmoins nous prenons des photos, notamment un appareillage pour scaphandre, l’inventeur du scaphandre étant un habitant d’Espalion.

Nous prenons le chemin qui longe le Lot, il se prolonge sur la route pour rejoindre St Pierre de Bessuéjouls (335 m).  Nous visitons l’église romane et la chapelle haute située au premier étage du clocher. Devant la mairie, trône  une statue en fil de fer représentant un pélerin.

Après le village, le chemin grimpe fortement dans un petit bois jusqu’au plateau. Le sentier ensuite descend, il est très étroit et humide. Nous arrivons au hameau Le Briffoul, la chapelle est fermée. Nous retrouvons près de la chapelle, deux pèlerins rencontrés à Saugues, eux n’iront pas à Estaing.

Après la chapelle, nous longeons le Lot mais avant de passer la rivière, nous passons un autre hameau du nom de Verrière. C’est un magnifique hameau avec quelques maisons en Pierre toutes retapées. La chapelle a été transformée en habitation.

Après le pont, nous remontons sur la route goudronnée jusqu’au pont d’Estaing (320 m). Nous apercevons de loin le château d’Estaing. Nous passons le pont,  près de l’église se trouve le château qui est en réfection et nous ne pouvons le visiter.

Un petit tour dans les ruelles d’Estaing et comme il est l’heure de déjeuner, nous nous arrêtons au petit restaurant près de l’église où nous retrouvons Nicole la bretonne et d’autres pèlerins déjà rencontrés. Un musicien nous fait l’honneur de jouer de son instrument ancien qui ressemble fort à une viole.

Nous laissons Nicole à Estaing, elle ne veut pas aller plus loin. Nous reprenons la route, ce soir nous ferons halte à Massip (juste avant Golinhac).

Nous marchons assez longtemps sur une route goudronnée jusqu’à un virage où l’on prend un chemin de terre qui nous amène à un petit pont. La route continue vers Montegut, ce sera une succession de tronçon bitumé. Sur le plateau, nous avons une très belle vue sur les méandres du Lot.

La fin de l’étape tourne au calvaire pour Andrée. Nous avançons lentement d’autant que nous grimpons en forêt pendant un très long moment pour arriver à Massip. Notre arrivée est tardive. A peine le temps de se doucher et c’est l’heure du repas.

Le gîte s’appelle à l’Orée du Chemin, il est tout neuf. Notre chambrre nous attend juste à l’entrée. Très confortable avec wc et douche dans la chambre.

Nous passons une bonne soirée avec les pèlerins rencontrés aux différentes étapes ou sur le chemin. Les hôtes sont très sympathiques.

Impression : journée longue car beaucoup de goudron, mais soirée agréable


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.